Prévision de l’effectif 2014 – Version finale

Voilà, les dés sont jetés! Au terme du dernier match de pré-saison qui a eu lieu hier soir face aux Patriots (résumé du match disponible sous peu sur Big Blue Blog). Il est temps d’annoncer qui sont, selon moi, les 53 joueurs qui attaqueront la saison avec New York. Les listes ont changé depuis la première version qui date de juin dernier. L’annonce officielle devra intervenir avant demain soir.

Comme d’habitude, vos commentaires, réactions, analyses et coups de gueule par rapport à l’article sont attendus dans la rubrique prévue à cet effet (et j’ai fait deux trois choix polémiques cette fois ci, mais je les assume complètement).

Attaque (25) :

  • QB (2): Eli Manning, Ryan Nassib
    Il semble clair depuis longtemps que Nassib et Manning seront les quarterbacks des Giants cette saison. Cependant, Painter est loin d’avoir été mauvais et mérite une place de remplaçant ailleurs dans la ligue (comme aux Bills par exemple).
  • RB (4): Rashad Jennings, Andre Williams, Peyton Hillis, Michael Cox
    Out : Kendall Gaskins
    Peyton Hillis a été bon face aux Patriots et il a montré qu’il mérite sa place dans le roster. Après, je préfère garder Cox plutôt que Gaskins car il n’est plus éligible au practice squad et qu’il apporte quelque chose de différent dans l’escouade grâce à sa vitesse tandis que Gaskins, de son côté, joue un peu comme Hillis ou Williams. De plus, Cox peut apporter en tant que KR.
  • FB (1): Henry Hynoski
    Toujours le même dilemme ici mais j’ai du mal à voir Hynoski se faire écarter de l’équipe. La seule chance de Conner pourrait être de remplacer un RB (Cox par exemple) mais je n’arrive pas à croire en cette stratégie.
  • WR (5): Victor Cruz, Reuben Randle, Odell Beckham Jr., Jerrel Jernigan, Corey Washington
    Out: Marcus Harris
    Malheureusement pour lui, Marcus Harris s’est blessé et ne peut donc pas prétendre à une place dans les 53. Cette place aurait pu revenir à Preston Parker mais, hormis son utilité en tant que Punt Returner, il ne semble pas pouvoir beaucoup aider Manning à la passe. Je ne remplace donc pas Harris pour prendre un joueur à un autre poste.
  • TE (3): Daniel Fells, Kellen Davis, Larry Donnell
    Out: Adrien Robinson
    « Quoi, Adrien Robinson coupé ?!?! » Oui, je décide de me passer du « JPP des TE » (lol), qui n’a absolument rien montré pendant la présaison. Mais contrairement au vrai JPP, il n’a jamais rien fait lors de sa carrière professionnelle. 1 match joué l’an passé, 2 lors de son année rookie, aucun catch, rien sa fiche de stats est désespérément vide. Il avait dit au printemps dernier qu’il savait qu’il fallait maintenant qu’il montre quelque chose. Il ne l’a pas fait, merci, au revoir. Il aura toujours joué, lors de cette présaison, contre les remplaçants des remplaçants et mis à part deux catchs contre les Colts, il aura été nul. Son fumble d’hier soir l’enterre pour moi, surtout qu’après, je l’ai particulièrement suivi, il aura aussi été nul au block. Après deux saisons blanches, je vois pas ce qu’on peut encore en espérer et je décide de m’en passer.
  • OL (10): Will Beatty, Geoff Schwartz, Weston Richburg, Justin Pugh, JD Walton, Brandon Mosley, Charles Brown, Dallas Reynolds, John Jerry, Rogers Gaines
    Out : James Brewer
    J’ai beaucoup aimé le duo Gaines-Jerry lors du match contre les Patriots. Jerry a vraiment été bon et il sera dans les 53. Il remplace donc numériquement Marcus Harris dans cette attaque. Ensuite, Gaines a aussi été intéressant lorsqu’il a remplacé Pugh en tant que RT et je choisis de le garder à la place de Brewer qui n’a jamais été vraiment bon avec New York depuis qu’il est là. La perte temporaire de Schwartz me pousse aussi à garder 10 OL.

Défense (25) :

  • DT (5): Cullen Jenkins, Jonathan Hankins, Mike Patterson, Jay Bromley, Markus Kuhn
    Pas de changement, les cinq semblent indéboulonnables et seront dans les 53.
  • DE (5): Jason Pierre-Paul, Damontre Moore, Mathias Kiwanuka, Robert Ayers, Israel Idonije
    Il aura fallu attendre la dernière semaine pour voir du changement. Idonije rentre dans l’effectif final grâce à un très bon match contre les Patriots. Il apportera de l’expérience bien que cette escouade n’en manque pas.
  • LB (6): Jon Beason, Spencer Paysinger, Jameel McClain, Jacquian Williams, Devon Kennard, Mark Herzlich
    Ça aura été compliqué mais ça passe pour Herzlich. En revanche, il apparaît clairement comme le LB le plus menacé. Beason, Williams, Kennard et McClain sont tous des titulaires en puissance et Paysinger est un très bon remplaçant. Ça faisait longtemps qu’on avait pas entamé une saison avec une telle confiance en nos LBs.
  • CB (5): Dominique Rodgers-Cromartie, Prince Amukamara, Walter Thurmond III, Trumaine McBride, Zach Bowman
    Out: Charles James II
    J’avais mis Charles James II dans mes 53, il y a une semaine mais c’était avant son match affreux contre les Jets, match qui l’a précipité vers la sortie. Pour le remplacer, Bennett Jackson aurait pu être une bonne solution mais j’ai préféré prendre l’expérience d’Idonije à la jeunesse du rookie Jackson.
  • S (4): Antrel Rolle, Stevie Brown, Quintin Demps, Nat Berhe
    Je serais très surpris de voir un autre nom que ces quatre là dans l’effectif final samedi soir.

Special Team (3) :

  • K : Josh Brown
  • P : Steve Weatherford
  • LS : Zak DeOssie

Il n’y a plus de McNanus pour concurrencer Brown, cette catégorie est jouée.

Prévision du Practice Squad:

Avant toute prévision, sachez que les règles d’éligibilité au PS (pas de vannes ici, merci, j’ai juste la flemme d’inscrire à chaque fois Practice Squad) sont extrêmement compliquées et donc, je ne suis pas toujours sûr des joueurs que j’inscrit. J’ai aussi éliminé certains joueurs dont je ne suis pas sûr qu’ils ne soient pas éligibles (je pense à Adrien Robinson, qui a pas été activé souvent, mais qui était dans l’effectif…..). Mes dix joueurs actuels des Giants qui iront, selon moi, dans le PS sont :

RB Kendall Gaskins
WR Julian Talley
OT/G Mark Asper
OT Adam Gress
OL Jamaal Johnson-Webb

DE Kerry Wynn
DT Kelcy Quarles
LB Dan Fox
CB Bennett Jackson
CB Chandler Fenner

Les équipes ont jusqu’à demain soir minuit pour annoncer leurs 53 joueurs. L’annonce du Practice Squad aura lieu 24 heures plus tard. Pendant ce temps, les joueurs pourront être réclamés par n’importe quelle autre franchise sans contrepartie.

Présaison 2014- Patriots @ Giants : Ce qu’il faudra regarder

Damontre Moore   – Crédit: Bleacherrepport.com

Répétition générale cette nuit à 1h30 du matin avec le coup d’envoi du dernier match de la présaison 2014. Les Giants, bien que toujours invaincu en quatre matchs, n’ont pas donné une confiance extrême à leurs supporters. Les titulaires ont souvent eu du mal à executer la nouvelle attaque de McAdoo, tandis que les remplaçants se sont découverts une passion pour le come-back. En face, notre victime préférée du Super Bowl se présente avec moins de questions. Le tandem Brady/Belichick est toujours en place et les joueurs de Boston devraient aller en playoffs sans trop de soucis. Voici les cinq principaux éléments à surveiller ce soir.

1. L’attaque titulaire des Giants

Normalement, les titulaires bleus devraient jouer quinze à vingt snaps ce soir. Ce sera leur dernière occasion pour tenter de nous rassurer avant le début de la saison. Eli avait fait un début de match catastrophique contre les Jets mais avait bien fini la mi-temps (à partir de l’entrée de Richburg). Je suis très curieux de voir quel Manning nous allons voir et avoir ce soir mais il est clair qu’une bonne performance du numéro 10 nous donnerait de gros espoirs pour la saison à venir.

2. Daniel Fells

Ce sera lui notre TE titulaire ce soir. Fells devrait jouer contre son ancienne équipe et il a, comme tous les autres TE, la possibilité de décrocher le poste de titulaire avec une bonne performance. Je n’en attends pas grand chose mais ça serait pas mal de savoir qui jouera à ce poste pendant la saison.

3. Les Defensive Ends

Alors que l’on a aucun soucis avec nos DT, la situation aux extrémités de la ligne est différente. Il y a un vétéran titulaire qui est très bon dans cette présaison (Kiwanuka), un vétéran remplaçant qui apportera de la profondeur (Ayers), un somophore monstrueusement doué qui se montre bien trop fort pour les remplaçants qu’il affronte jusqu’à présent (Moore) et il y a JPP. Je ne sais pas comment le classer. Mis à part un bon match contre les Steelers, il a été très mauvais et il est clair qu’il tient sa place de titulaire sur son passif avec Big Blue. Je ne sais pas s’il est possible qu’il perde sa place mais avec Moore qui pousse derrière, la question pourrait se poser. Cependant, à sa décharge, il a montré de l’envie lors du match contre les Jets. Après une légère blessure à la jambe, il n’avait qu’une seule envie, celle de retourner sur le terrain. Son implication peut nous donner de l’espoir mais il serait temps qu’il montre quelque chose dans le jeu. Enfin, je veux nommer Wynn, rookie UDFA et qui a déjà gagné sa place dans notre practice squad. Selon certain, il est possible qu’il soit dans les 53 d’ici trois jours. Il aura l’occasion de justifier cette confiance. Ces DE devraient affronter un rookie QB pendant tout le match, en la personne de Jimmy Garoppolo, très impressionnant depuis un mois.

4. Devon Kennard

Le rookie issu d’USC, a été drafté au 5e tour en mai dernier, un tour qui permet normalement d’être dans l’effectif final d’une équipe mais qui permet guère d’aspirer immédiatement à mieux. Pourtant Kennard impressionne depuis le début de la présaison au point d’être aujourd’hui titulaire dans une escouade de LB fortement renforcée. Cependant, il doit aussi cette place à l’absence temporaire de Beason qui devraient être de retour la semaine prochaine. La conséquence de ce retour pourrait être le décalage de McClain à l’extérieur, donc à la place de Kennard. Mais le rookie ne se laisse pas faire et continue de performer. Une bon match ce soir et le poste de titulaire devrait être acquis.

5. Peyton Hillis

Le RB devrait faire son retour ce soir. Malheureusement pour lui, il ne pourra espérer mieux qu’une place de troisième coureur derrière le très bon duo Jennings/Williams. Hillis a joué le premier match contre les Bills avant de se blesser et de laisser le coureur rookie lui piquer sa place. Aujourd’hui, rien ne garantie à Hillis de rester dans les 53 joueurs. Il devra donc se battre pour montrer qu’il apporte une solution intéressante derrière le duo apparent et donc rester parmi nous cette saison.
Enfin, n’oubliez pas que la fameuse réduction d’effectif finale doit avoir lieu avant le 31 août. Vous retrouverez donc d’ici là le résumé du match par Thiergow et ma projection finale des fameux 53 joueurs et du practice squad. Nous vous tiendront bien évidement informé sur Big Blue Blog lorsque ces coupes et le practice squad seront officiellement annoncés.

Corey Washington, l’inconnu qui brille

Si vous êtes un lecteur régulier de ce blog, un fan des Giants qui ne manque pas un match ou quelqu’un qui, bien qu’intéressé par la NFL, se contente de regarder les feuilles de stats des matchs, vous n’avez pas pu passer à côté de d’un nom qui revient souvent en ce moment. Ce nom, c’est celui de Corey Washington, un receveur dont on ne savait rien il y a encore un mois et qui devrait vraisemblablement être dans l’effectif final d’ici deux semaines. Faisons donc la connaissance de ce joueur au parcours atypique.

Corey Washington

Corey Washington est un receveur qui est sorti l’an passé de la petite fac de Newberry. Après quelques recherches sur cette université, il est ressorti qu’elle disposait d’une équipe qui évolue en deuxième division de NCAA et qui n’a jamais sorti de joueurs titulaires réguliers en NFL. Il y a actuellement 4 joueurs issus de cette fac en NFL : Brandon Bostick, un TE des Packers qui a joué un saison jusqu’à présent, Kamaal McIlwain, un DB UDFA en 2011 qui évolue aux Bills mais qui n’a jamais vraiment joué en NFL, Ron Parker le meilleur joueur issu de cette fac et qui est dans la rotation des CB des Chiefs et enfin, il y a Corey Washington. C’est dire si le WR ne sortait pas d’une équipe productrice habituelle de talents NFL. Pour en finir avec Newberry, sachez que la Miss USA 2004 était aussi dans cette université (je vous laisse mener vos recherches sur ce point).

Pour en revenir à nos moutons, Washington est donc passé sous les radars de l’immense majorité des scouts amateurs. Si vous en voulez l’illustration, tapez « Corey Washington » dans Youtube et vous n’aurez qu’une seule vidéo de ses highlights à la fac et celle-ci date de 2010. Il y a très peu de base de travail sur ce joueur pour les non professionnels. Bien que non invité au « combine », il a eu l’occasion de prouver ces aptitudes physiques lors d’un « pro day » organisé par sa fac. Il y fait des scores honnêtes mais pas exceptionnels. J’ai retrouvé cette interview réalisé à la sortie de cette journée où il explique notamment essayer de jouer comme Randy Moss. Et le modèle semble parfait vu que Washington et Moss font exactement la même taille et Moss est plus lourd d’une petite livre seulement. Evidemment, Washington n’a pas la vitesse de l’ex-Viking mais il explique avoir d’autres points communs et il indique aussi qu’il n’est pas un « trash talker », à moins qu’on le cherche vraiment).

Washington se définit lui-même comme un playmaker et on ne peut pas dire qu’il ait tort. Lors d’une saison au lycée, il a capté 33 passes. Si ce score n’est pas impressionnant, il prend une tout autre dimension lorsqu’on sait que 19 de ces 33 réceptions étaient des touchdowns. C’est donc le rôle premier de Washington, marquer des TDs. Et c’est pour cela qu’il devrait être dans l’effectif final. Vous vous souvenez de ces dernières saisons où Eli avait un résultat catastrophique en red-zone ? Cela peut changer grâce à ce receveur extrêmement efficace et qui sait utiliser sa taille et son physique pour aller chercher les ballons dans la end-zone. Et ce réalisme semble être toujours présent chez le joueur si l’on pense aux 9 réceptions effectuées en quatre matchs, dont quatre pour des touchdowns (il est d’ailleurs, sur la présaison, le meilleur joueur de toute la NFL sur cette statistique!). Surtout, 3 de ces TDs nous ont donné la victoire. Il faudra l’observer contre des adversaires d’un meilleur niveau mais il semble que le receveur brille aussi à l’entraînement où les coachs l’utilisent pas mal sur des tracés « fade ». Enfin, sachez que le joueur a failli passer entre les doigts des Giants. En effet, non drafté en mai dernier, il avait signé chez les Cardinals. Cependant, ces derniers ont fait l’erreur de le couper à la fin du mois de mai et les Giants l’ont alors réclamé sur le waiver. Bien leur en a pris, Corey Washington est bien parti pour être un nouveau bon receveur UDFA des Giants, un nouveau après Victor Cruz.

Les Giants réduisent leur effectif à 75 joueurs.

Josh Brown observant son concurrent Brandon McManus à l’entraînement – Crédit photo: NY Times

Toutes les équipes de la NFL avaient jusqu’à hier pour réduire leur effectifs de 90 joueurs à 75. C’est un premier pas vers la sélection de l’effectif final de 53 joueurs qui sera déterminé la semaine prochaine.

Les Giants ont réduit leur effectif en se séparant de 13 joueurs:

  1. TE Jerome Cunningham
  2. S C.J. Barnett
  3. TE Xavier Grimble (wavied/injured)
  4. DB Charles James
  5. K Brandon McManus
  6. LB Spencer Adkins
  7. S Kyle Sebetic
  8. DB Ross Weaver
  9. DE Emmanuel Dieke
  10. LB Justin Anderson
  11. WR Travis Harvey
  12. DT Everett Dawkins
  13. G John Sullen

L’équipe a également placé S Cooper Taylor et WR Marcus Harris sur l’Injured Reserve, permettant ainsi aux Giants de réduire leur effectif à 75.

Durant la journée, une source anonyme révéla que les Giants avaient annoncé à K Brandon McManus qu’il serait waivé étant donné que Josh Brown avait remporté la compétition au poste de K. Mais au final, les Giants échangèrent le jeune K aux Broncos contre un 7e tour de draft conditionnel (les termes de la condition n’ont pas encore été révélés).

***

Autres news:

Fantasy Football: quelques informations

New York Giants v Washington Redskins

Certains d’entre vous m’ont contacté avec pas mal de questions sur la fantasy league et je n’ai malheureusement pas pu vous répondre plus tôt. Afin d’être certain que tout le monde est sur la même longueur d’onde, j’ai préféré créé un post pour répondre à ces questions mais aussi répondre à d’autres interrogations éventuelles en commentaires.

Mais avant de commencer je tiens à vous rappeler 2 choses:

  • La draft aura lieu le dimanche 31 août à 20h30 donc faites en sorte d’être présent
  • Il reste encore 1 place à pourvoir dans la fantasy league. Cheikh75 s’étant manifesté dans les commentaires du dernier post de la fantasy league, il a la priorité sur la liste mais si jamais il ne se manifeste pas, le prochain sur la liste d’attente aura sa place.

Pour ce qui est des règles et du fonctionnement de la fantasy football league, je vous invite à lire cet article très informatif. Notre ligue est basée sur le même modèle donc vous trouverez beaucoup de réponse à vos questions.

Voici quelques questions qui m’ont été posées (que l’auteur de l’email ne m’en veuille pas, mais c’était plus simple de faire copier/coller :) ):

  • Def = une équipe à choisir pas un joueur ? Oui, vous allez drafter une défense entière et non des joueurs défensifs particuliers. Donc par exemple vous pourrez drafter la défense des Seahawks ou alors celle des Giants. Sachez que quand vous drafter une escouade défensive, vous draftez aussi l’escouade de Special Team de la même équipe donc une équipe qui a une bonne défense et une bonne ST est un bon moyen d’avoir des points.
  • BN = ??? (joueurs en réserve ?) : Comme expliqué dans le lien ci-dessus vos équipes se composeront comme suit: 1 QB, 2 RB, 3 WR, 1 TE, 1 K et une Défense. Vous avez aussi droit à 6 remplaçants (BN) donc à vous de voir qui vous voulez avoir sur votre banc de touche pour remplacer un joueur éventuellement blessé, en BYE week ou ayant un matchup difficile.
  • Lorsque c’est notre tour de choisir, a-t-on accès de suite à un listing de joueurs encore sélectionnables ? Oui, vous aurez accès à toute la liste des joueurs disponibles.
  • Cette liste est-elle alphabétique et regroupant tous les joueurs de NFL faisant partie des rosters définitifs ?(=de 53 joueurs) ou une liste de joueurs par poste ? Les joueurs sont classés en fonction de leur valeur – selon le classement établi par Yahoo – indépendamment de leur poste et de leur équipe. Après vous pouvez décider de faire votre propre classement avant la draft pour pouvoir retrouver plus facilement les joueurs qui vous intéressent. Vous avez aussi la possibilité de voir les joueurs poste par poste si vous le souhaitez.
  • Pendant la draft on sait voir les joueurs sélectionnés par les autres participants ? (ainsi on sait éventuellement qui n’est plus « sélectionnable ») Oui et oui.

Comme il y a quelques novices dans la ligue, je vais expliquer le principe du fantasy football et comment se déroulent concrètement les matchs entre joueurs de la ligue fantasy.

Chaque semaine vous serez opposés à un autre joueur de la ligue et chaque joueur devra aligner une équipe composée – comme indiqué ci-dessus – d’1 QB, 2 RB, 3 WR, 1 TE, 1 K et une Défense. Vous ferez vos choix en fonctions des joueurs que vous avez drafté, récupéré sur les waivers ou échangé avec d’autres joueurs. Donc si vous avez Peyton Manning et Johnny Manziel, ce sera à vous d’utiliser votre bon sens pour choisir quel QB jouer (on est tous d’accord que Manziel est forcément un meilleur choix que Peyton :D ).

Le but ici est de marqué plus de points que votre adversaire. Alors comment marquer des points, me demanderez vous? Vos points sont calculés en fonction de la performance des joueurs que vous avez aligné. Par exemple si Peyton a passé pour 350 yards et marqué 3 TD lors de son match, sachant que 25 yards à la passe équivaut à 1 point et 1 TD équivaut à 6 points cela veut dire que les 350 yards et 3 TD de Peyton vous rapportent 32 points. Si en face le QB de votre adversaire a envoyé 3 interceptions (oui en gros, si votre adversaire joue avec Mark Sanchez :P ), il aura forcément moins de points.

Vous l’aurez donc compris, si vous alignez de bons joueurs dans votre équipe, ça vous rapporte beaucoup de points et du coup ça vous permet de battre votre adversaire. Rien de bien compliqué. Pour savoir exactement comment fonctionne le système de points, je vous invite à regarder le Scoring System sur la page de la fantasy league.

Voilà pourquoi il est important de faire de bons choix lors de la draft mais aussi durant la saison. En effet, l’équipe que vous draftez n’est pas définitive et vous avez la possibilité de renvoyer des joueurs pour en récupérer d’autres et même d’échanger des joueurs avec d’autres participants de la ligue. C’est même tout l’intérêt du fantasy football: avoir le nez creux, savoir dénicher avant tout le monde le joueur sorti de nulle part qui va vous rapporter gros (par exemple l’année dernière, j’ai gagné très gros en récupérant Zac Stacy sur les waivers alors que ce joueur était complètement inconnu en début d’année).

Si vous avez des questions plus précises, posez les dans les commentaires et Rookie_BzH et moi ferons de notre mieux pour y répondre. Les participants déjà habitués au fantasy football peuvent également aider les novices.

Présaison 2014 W3 : Giants 35 @ Jets 24

Manning-Jennings, une connexion qui marche – Crédit: Giants.com

Quatre matchs, quatre victoires et du progrès, voilà ce que je retiendrai de ce match. Après un début de match très compliqué, les Jets mènent 10-0 de très triste Giants qui n’arrivent pas à faire avancer la balle en attaque et qui concède pas mal de terrain en défense tout en n’accordant que peu de points. On se dit alors que l’on est parti pour revoir le même genre de match affreux que contre les Colts et on n’attend plus rien ou presque des titulaires qui n’ont pas l’air près sur le terrain. Seulement, le match va se révéler bien plus intéressant que la rencontre précédente. A quelques minutes de la mi-temps, on voit enfin la nouvelle attaque produire autrement que grâce au talent de Jennings. Au terme d’un superbe drive de 91 yards, Eli Manning trouve Randle dans l’end-zone pour un touchdown de 15 yards, son premier lancé en 3 matchs et demi. La deuxième mi-temps verra les Jets et les Giants passer devant successivement avant que Big Blue ne prenne définitivement le large grâce à des TD de Preston Parker et d’Andre Williams. En toute fin de rencontre, Corey Washington marque son petit touchdown hebdomadaire sur une superbe réception.

Avant de passer au positif/négatif, on retiendra quand même de ce match que l’attaque, réellement alarmante la semaine dernière, a montré quelque chose avec un Eli Manning sur courant alternatif, qui finit avec un 12/21 à la passe, 139 yards et 1 TD mais deux fumbles. Il reste encore un match pour continuer la préparation de cette attaque mais c’est clairement mieux que la semaine passée.

Au rayon des mauvaises nouvelles, il est important de noter que Geoff Schwartz, le Guard recruté pour 4 ans cet intersaison, s’est sérieusement blessé au pied en se déboîtant l’orteil. Il doit passer une IRM qui pourrait indiquer la nécessité d’une opération (ce qui mettrait probablement un terme à sa saison). Rien n’est sûr encore mais ce serait une lourde perte de perdre cet OL qui, s’il n’était pas excellent depuis le début de la présaison, n’en reste pas moins un titulaire. C’est le rookie Weston Richburg qui a remplacé Schwartz après sa blessure. Le WR Marcus Harris, bonne surprise parmi les WR s’est blessé à l’épaule. Son absence serait estimée à 3-4 semaines ce qui pourrait empêcher les Giants de le garder dans l’effectif final. Il sera très intéressant de voir ce que vont faire les coachs; en effet, si Harris est conservé dans les 53, cela témoignerait d’une belle preuve de confiance envers lui.

Les Giants ont donc maintenant jusqu’à mardi pour couper 15 joueurs de l’effectif, ils peuvent le faire n’importe quand, comme les Eagles qui ont déjà annoncés de qui ils se séparaient.

Enfin, sachez que les quatre « Lombardy Trophy » des Giants ont désormais un nouveau copain en la personne du superbe « Snoopy Trophy » que vous pouvez admirer ici.

Résultat final: Victoire 35-24

Positif :

  • Rashad Jennings: Le RB signé pour 3 ans au printemps dernier ne déçoit vraiment pas depuis qu’il porte la belle tunique bleue. Hier, il a été l’une des seules satisfactions parmi les titulaires en performant dès le début du match. Il termine le match avec 13 courses pour 67 yards et une superbe moyenne de 5.2 yards par portée. Surtout, cette moyenne n’est pas atteinte grâce à une courses de 60 yards et 7 yards en 12 courses; il a été extrêmement régulier. C’est une vraie satisfaction pour les Giants de retrouver un jeu au sol performant après l’échec David Wilson.
  • Ryan Nassib: Bon, s’il n’a pas le poste de back-up après ce qu’il a fait hier, il faudra se poser des questions. Nassib a réellement été impressionnant en jouant toute la deuxième mi-temps pour rendre une fiche de 8/12, 103 yards et 3 TDs. Contrairement aux autres matchs, il n’a fait aucune erreurs, aucune mauvaise décision, jouant juste, ne se préoccupant pas de la pression (pourtant fortement présente) dans sa poche et délivrant des balles parfaites pour les touchdowns de Parker et de Washington. Le sophomore rassure véritablement tout le monde quand à sa capacité à être le remplaçant d’un QB qui n’a pas manqué de match en 10 ans.
  • Andre Williams: 11 courses, 49 yards (4,5 yards par portée) et un TD, le rookie continue de montrer qu’il pourra sans problème être le back-up de Jennings, en apportant son physique pour les gains courts. Williams est pour l’instant une jolie satisfaction de la dernière draft; surement le meilleur rookie jusqu’à présent.
  • L’OL en run blocking: S’il est juste d’encenser les RB, il ne faut pas oublier que la ligne offensive a été bonne pour ouvrir des brèches au sein de la bonne DL des Jets. C’est clairement un point sur lequel on peut être satisfait mais il faudrait qu’elle arrive à être plus régulière dans ce domaine.
  • Les WR: Au sein d’une escouade profonde, on a vu des bonnes choses de la part de plusieurs WR. Cruz a enfin catché des ballons et termine avec 4 réceptions et 61 yards. Après un mauvais départ, Jerrel Jarnigan a aussi un peu produit (3 réceptions, 22 yards) mais c’est surtout Rueben Randle qui m’a plus. Si je doute encore qu’il soit capable de réaliser beaucoup de réception, il n’en reste pas moins un bon « playmaker » avec notamment 2 réceptions dont 1 TD, pour 41 yards. Corey Washington y est allé de son petit TD hebdomadaire avec une superbe réception qui répondait au magnifique TD de Preston Parker qui n’avait que faire de la « pass interference » de son CB, préférant aller marquer un TD de 39 yards directement. Finalement, Parker termine avec 3 réceptions pour 52 yards et un joli retour de kickoff. Nul doute que sa performance le maintient plus que jamais dans la course à une place dans les 53, surtout depuis la blessure de Marcus Harris.
  • Damontre Moore: Un mot : Monstrueux! Moore est pétri de talent et ne fait pas de vague hors du terrain depuis qu’il a été drafté. Il a joué toute la deuxième période et termine avec deux sacks, 1 fumble recouvert et un placage pour perte. Il aura martyrisé la ligne offensive remplaçante des Jets et on espère maintenant le voir briller avec les titulaires.
  • Dominique Rodgers-Cromartie: On se demandait quel DRC ont avait signé en mai dernier, le top 10 CB ou « Doesn’t Really Care ». Il apparaît depuis le début de la saison qu’on se rapproche de la première option. Le CB excelle en couverture et nous permettra d’avoir une sacrée paire de CB quand Amukamara sera de retour. Il est en tous cas rassurant de le voir jouer de cette façon.
  • Mathias Kiwanuka: Bien présent, il a mis la pression, a semblé bien en forme physiquement. Il avait notamment enregistré un beau sack avant que celui-ci soit annulé à cause d’une faute stupide d’Antrel Rolle. C’était en tout cas rassurant de le voir à ce niveau.
  • En bref, j’ai bien aimé : Jacquian Williams, Jonathan Hankins, Weston Richburg et Henry Hynoski

Moyen: 

  • Eli Manning: Peut être que certain l’aurait mis en négatif mais, personnellement, j’étais à deux doigts de le mettre en positif. Certes Eli, a alterné le bon et le mauvais. Ce fût d’abord le mauvais lorsqu’il ne parvient pas à ajuster sur ces WRs en début de match. Il y a aussi ses deux fumbles où il ne protège pas suffisamment son ballon. Enfin, il y a les deux quasi interceptions; la première droppée par le DB des Jets et la seconde miraculeusement hors du terrain pour quelques centimètres (millimètres ?). A côté de ça, Eli a aussi mené un drive de façon magistrale, on se serait presque cru au Super Bowl. Ses stats finales ne sont pas ridicules, mais il est évident qu’il doit encore s’entraîner. C’est en tout cas bien mieux que le 1/7 de la semaine passée. De plus, j’aurais tendance à être indulgent avec Manning quand je vois l’aide apportée par la ligne offensive. Il a été constamment sous pression, il a ramassé plusieurs coups et il est difficile d’être confiant quand on sait qu’on n’a pas plus de deux secondes pour se débarrasser du ballon.

Négatif: 

  • L’OL en « pass protection »: Pour faire le lien avec ce qu’il y a écrit juste au-dessus, la ligne a été complètement dépassée en se qui concerne la protection d’Eli. Blocks dans le vide, joueur facilement écarté, ce fût parfois très moche. A sa décharge, ce n’a pas toujours été de la faute de la ligne offensive, les TEs sont souvent venus ajouter leur faible niveau pour mieux laisser Eli se faire massacrer.
  • Les Tight Ends: Si vous êtes un peu grand, un peu costaud, que vous avez deux pieds et deux mains, alors envoyez votre CV à « rechercheTE@giant.nfl.com » et vous entrez directement dans la lutte pour le poste de titulaire; selon votre gabarit, je fais même de vous mon favori. Sérieusement, c’était atroce. Robinson devait se reposer de ses catchs contre les Colts. Fells et Davis sont transparents et Donnell arrive à être moins efficace qu’un plot. En effet, aller sur le QB, le défenseur devrait au moins faire l’effort de contourner le plot en question. Alors qu’aucun effort n’est nécessaire pour passer Donnell (si vous ne passez pas, alors Donnell s’agrippera à vous pour vous donner une pénalité). Je suis très dur mais je suis excédé par l’absence de TE dans notre effectif. Je suis encore plus dégoûte quand je pense qu’Ebron nous a filé sous le nez à la dernière draft d’autant que Beckham n’a toujours pas joué et ce n’est visiblement pas prêt d’arriver.
  • Charles James II: Mon souffre douleur, Jayron Hosley étant absent à cause d’une blessure, James s’est chargé de le remplacer dans le rôle du CB qui me fait perdre ses nerfs devant mon écran. Constamment en retard, prenant plusieurs pénalités, James s’est tiré une bonne balle dans le pied pour rester dans les 53 joueurs.
  • Henry Hynoski: Alors certes, le FB mène la lutte pour le poste de titulaire, il a été bon, a marqué un touchdown grâce à un superbe effort mais alors, pourquoi ne pas me faire ta géniale célébration dont tu nous avais fait profiter il y a près de deux ans. Autant vous dire que ma déception était énorme après la non célébration de son touchdown. Pour ceux n’ayant jamais vu cette célébration, ou ceux l’ayant oubliée, ou pour tous les gens qui ont du goût, voici le gif de la célébration en question. Attention Henry, ça passera une fois pas deux.

Voilà pour le (long) résumé du match, prochaines étapes : les 15 coupes dans l’effectif pour atteindre les 75 joueurs dans le roster (dont nous vous tiendront bien évidemment au courant sur Big Blue Blog) puis le dernier match de présaison contre nos amis les Patriots dans la nuit de jeudi à vendredi à 1h30 du matin (heure française). J’en profite aussi pour vous rappeler que la draft de la fantasy BBB aura lieu dimanche prochain mais on en reparlera.

Prévision de l’effectif 2014 – Version 3.0

C’est l’heure de ma troisième (et avant dernière) prévision de l’effectif final des New York Giants. Vous trouverez à la fin des 53 noms une liste complémentaire de 22 noms de joueurs. Ces joueurs composeront, selon moi, l’effectif de 75 joueurs qui doit être soumis par les équipes NFL avant mardi prochain. Les équipes auront ensuite jusqu’au 30 août pour avoir 53 joueurs dans leur roster.  Comme d’habitude, les joueurs inscrits en italique sont des nouveaux venus dans ma prévisions et il sera précisé les joueurs sortant de l’effectif par rapport à la prévision précédente. De plus, ce genre d’article est purement subjectif et il est normal que vous ayez des choix différents. N’hésitez donc pas à réagir dans les commentaires.

Attaque (25) :

  • QB (2): Eli Manning, Ryan Nassib
    Malgré le coup de pression infligé à Nassib par le staff cette semaine, Nassib n’a pas tremblé pour mener les Giants à la victoire. Il est donc normal qu’il reste dans mes 53 joueurs
  • RB (4): Rashad Jennings, Andre Williams, Kendall Gaskins, Michael Cox
    Out : Peyton Hillis
    Depuis des semaines, on se demande qui sera le quatrième coureur de l’équipe derrière un trio apparent. Seulement, cela fait plusieurs semaines que Peyton Hillis ne s’entraîne plus et qu’il ne joue plus à cause du blessure au pied. Etant dans l’incertitude à ce poste, et comme Hillis ne semble pas indispensable (surtout depuis l’émergence de Williams), je fais le choix de l’écarter de l’équipe pour garder Cox ET Gaskins. Sachez juste que si je dois en garder un des deux, c’est Gaskins qui a ma préférence sur le sophomore.
  • FB (1): Henry Hynoski
    Toujours le même dilemme ici mais j’ai du mal à voir Hynoski se faire écarter de l’équipe. La seule chance de Conner pourrait être de remplacer un RB (Cox par exemple) mais je n’arrive pas à croire en cette stratégie.
  • WR (6): Victor Cruz, Reuben Randle, Odell Beckham Jr., Jerrel Jernigan, Marcus Harris, Corey Washington
    Pas de changement dans les noms mais dans la hiérarchie. Plus le temps passe, plus Corey Washington me semble intouchable ici, il sera dans les 53; il en a trop montré pour être intégré au practice squad, il sera certainement réclamé s’il arrive sur le waiver. Marcus Harris semble aussi progressé et je me demande si le plus menacé ne serait pas Jerrel Jernigan, qui n’a pas prouvé grand chose en présaison et qui pourrait en faire les frais s’il faut prendre un autre WR.
  • TE (3): Adrian Robinson, Kellen Davis, Larry Donnell
    Kellen Davis et Adrian Robinson se sont un peu montrés contre les Colts se qui leur permets leur présence ici mais aucun ne semble avoir la capacité d’être un solide titulaire. Dans l’espoir de mieux, ce sont ces trois là qui sont conservés.
  • OL (9): Will Beatty, Geoff Schwartz, Weston Richburg, Justin Pugh, JD Walton, Brandon Mosley, Charles Brown, James Brewer, Dallas Reynolds
    Out : John Jerry
    John Jerry devait se battre pour un poste de titulaire, finalement, il n’entre pas dans la discussion et je choisis donc de le laisser à la porte plutôt que de lui donner un poste de remplaçant à cause de son passif (participant au scandale touchant l’OL des Dolphins l’an passé dans l’affaire Jonathan Martin). Pour le remplacer, j’ai choisi de prendre Reynolds qui a montré de bonnes choses contre Indianapolis et, même si j’ai pris 3 centres (Walton, Richburg et Reynolds), les deux plus jeunes présentent l’avantage d’être versatile et donc de pouvoir dépanner en tant que Guard.

Défense (25) :

  • DT (5): Cullen Jenkins, Jonathan Hankins, Mike Patterson, Jay Bromley, Markus Kuhn
    Kelcy Quarles reste menaçant (mais plus pour Patterson, qui ne joue pas pour l’instant à cause d’une blessure) pour un de ces gars mais tant qu’il ne se maîtrisera pas sur le terrain, il ne pourra pas prétendre à une place dans les 53 (en revanche, il est très probable de le voir dans le practice squad)
  • DE (4): Jason Pierre-Paul, Damontre Moore, Mathias Kiwanuka, Robert Ayers
    Toujours rien à signaler ici, désolé.
  • LB (6): Jon Beason, Spencer Paysinger, Jameel McClain, Jacquian Williams, Devon Kennard, Mark Herzlich
    Si encore une fois, je fais confiance à l’expérience de certain, la place de Mark Herzlich n’est absolument pas garantie car Justin Anderson et Dan Fox, deux rookie UDFA poussent derrière et montrent des choses intéressantes lorsqu’on peut les voir sur le terrain.
  • CB (6): Dominique Rodgers-Cromartie, Prince Amukamara, Walter Thurmond III, Trumaine McBride, Zach Bowman, Charles James III
    Charles James rentre dans les 53 suite au départ d’un safety. Cependant, il n’est pas certain que les coachs ne lui préfère pas Bennett Jackson, le rookie drafté au 6e tour cette année et qui était proche d’une interception samedi dernier; malheureusement, les arbitres ont choisi d’annoncer une réception simultanée. Quoi qu’il en soit, il y a une vraie lutte selon moi entre les deux mais James présente l’avantage de pouvoir aider en KR/PR.
  • S (4): Antrel Rolle, Stevie Brown, Quintin Demps, Nat Berhe
    Out : Cooper Taylor (PUP/IR)
    Cooper Taylor semble s’être blessé lors du dernier match et il se pourrait que cette blessure soit importante. Par conséquent, je pense qu’il sera placé sur la PUP list ou sur l’IR selon la gravité de la blessure (pour ceux qui ne le savent pas, la PUP rend le joueur indisponible pendant 6 matchs, l’IR met fin à sa saison; en revanche, il ne prenne plus de place dans le roster limité à 53 occupants). Comme il n’y a pas d’autre Safety disponible dans le roster des Giants, je remplace donc Taylor par un CB (en l’occurence Charles James III).

Special Team (3) :

  • K : Josh Brown
  • P : Steve Weatherford
  • LS : Zak DeOssie

Toujours pas de changement, McManus, bien qu’apparemment très performant ne devrait pas réussir à déloger Brown de son poste de Kicker, ce dernier ayant beaucoup d’expérience, très appréciable au moment de taper un coup de pied décisif.

Roster étendu à 75 joueurs : 

Je donne les noms en vrac, je ferait un petit point sur le ou les principale(s) coupe(s) après. Les 22 joueurs que je conserve, en plus des 53 noms ci-dessus, sont :

QB Curtis Painter, RB Peyton Hillis, FB John Conner, WR Preston Parker, WR Trindon Holliday, WR Mario Manningham, WR Julian Talley, TE Daniel Fells, TE Xavier Grimble, OG John Jerry.

DT Dawkins Everett, DT Kelcy Quarles, DE Israel Idonije, DE Emmanuel Dieke, DE Kerry Wynn, LB Spencer Adkins, LB Justin Anderson, LB Dan Fox, DB C.J Barnett, CB Bennett Jackson, S Cooper Taylor

K Brandon McManus

J’ai clairement hésité sur certains noms avec des joueurs que je ne connais pas assez (je pense à tous les OL), c’est donc pour cela que je me retrouve avec beaucoup de WR mais j’avais du mal à faire autrement.

Les deux principales coupes sont CB Jayron Hosley et OG Eric Herman. Pour le premier, bien qu’il ait été drafté au troisième tour en 2012, il n’a rien montré pendant deux ans, puis il s’est fait suspendre pour les quatre premiers matchs de 2014. Ajouter à cela le fait qu’il est mauvais depuis le début de la présaison, je ne vois pas l’intérêt de le garder. Pour Herman, la problématique est à peu près la même. Après un an passé dans le practice squad, il est aussi suspendu pour les quatre premiers matchs de 2014. Il n’est pas du tout sorti du lot pendant la présaison et je préfère donc garder un OL avec lequel on peut travailler. De plus, l’intérieur de la ligne est particulièrement garni avec trois centres (Walton, Richburg et Reynolds) et 3 guards (Schwartz, Mosley, Jerry), sans compter les centres qui peuvent jouer guard. Je décide donc aussi d’écarter le sophomore, drafté au 7 tour l’an passé.

Comme toujours, vos retours sont appréciés dans les commentaires, surtout que désormais, on a plus de matière pour juger les joueurs avec déjà trois matchs de présaison effectués. Il reste pour beaucoup de joueurs le match de ce weekend afin de prouver qu’ils méritent une place dans les 75, dans un premier temps. Ma projection finale aura lieu la semaine prochaine, après la première vague de coupe et comportera aussi une prévision du practice squad.