10 raisons de préférer les Giants aux Jets

C’est l’intersaison, on s’ennuie un peu alors je me suis dit qu’on pouvait tuer le temps en expliquant pourquoi les Giants sont une bien meilleure équipe que les Jets.

1. Parce qu’ils ont le Butt Fumble, et les Giants ont le Helmet Catch

2. Parce que les Giants sont l’équipe historique de New York

3. Parce qu’ils ont un Super Bowl et les Giants en ont 4 (et 4 titres de champions de la NFL)

4. Parce qu’il y a seulement 10 Jets (si on ne compte pas Bill Parcells) au Hall of Fame contre 29 pour les Gmen

Sachant que seulement 4 joueurs ont été intronisé au Hall of Fame pour leur carrière en tant que membre des Jets.

5. Parce qu’Eli Manning est titulaire des Giants depuis fin 2004 tandis que les Jets ne savent même pas qui prendra les snaps cet automne

Et Ryan Nassib ferait un meilleur QB que n’importe quel joueur sur le roster actuel 😛

6. Parce que les sacks de Lawrence Taylor sont plus mémorables que la fourrure de Joe Namath

7. Parce que les Giants battent plus souvent les Patriots en playoffs (2-0) que les Jets (1-2)

Brady se dit qu’il préfère jouer contre les Jets

8. Parce que le vert c’est aussi la couleur des Sheagles

Et on n’aime pas tout ce qui se rapproche de Philly ici.

9. Parce que les Jets n’ont jamais marqué un TD de 99 yards

Salsa !

10. Parce qu’Odell Beckham Jr. *mic drop*

Et dire que Rex Ryan voulait en faire Jet.

Bon si malgré tout ça vous voulez quand même supporter les Jets, je ne peux que vous recommandez le blog dédié au Gang Green tenu par notre ami Patrice.

Go Giants !

Un p’tit nouveau dans la blogosphère NFL francophone

 

Ça faisait longtemps que je n’avais plus fait de billet pour annoncer la création d’un nouveau blog.

Mais voilà que j’apprends qu’Onibakou, grand fan des Packers et membre de la vieille garde du forum de Touchdown Actu, annonce qu’il a créé un blog dédié aux Cheeseheads: Green Bay Packers France.

Je vous invite à vous abonnez à son flux et à y jeter un oeil. Onibakou a une plume (ou plutôt un clavier) habile et des analyses très intéressantes.

Bon courage à lui !

3 ans plus tard, il est temps d’évaluer la classe 2013

#72 Justin Pugh, #74 Johnathan Hankins, #79 Damontre Moore, #9 Ryan Nassib, #30 Cooper Taylor, #78 Eric Herman, #29 Michael Cox

Chaque année après la draft, je note les choix des Giants… réalisés il y a 3 ans.

Pour moi les draft grades au lendemain de la draft sont aussi utiles que les mock drafts la veille de la draft. Certes ces articles permettent de créer un débat mais au fond on émet des avis qui se basent sur du vent. Et moi le vent je ne trouve ça utile que pour faire de la voile !

Du coup je préfère noter les choix des Giants 3 ans plus tard pour permettre aux joueurs sélectionnés de faire leurs preuves en NFL.

Pour rappel, le bilan de la draft 2012 était assez catastrophique. Il est d’ailleurs assez affligeant de se rendre compte que les derniers joueurs de cette classe ont quitté les Giants cette année (Rueben Randle, Jayron Hosley et Markus Kuhn).

Voilà ce qu’on peut dire de la classe de 2013:

1e tour (19e choix) – OT Justin Pugh, Syracuse: A

Justin Pugh était pour certains une surprise (moi inclus, c’était d’ailleurs la dernière année que je suivais encore les mock drafts) car tout le monde s’attendait à ce qu’il parte en début de 2nd tour.

Vous pouvez retrouver le scouting report de Pugh que nous avions publié le lendemain de sa sélection.

Bien que surprenant, le choix de Justin Pugh était logique et bienvenu. Ce joueur de Syracuse était pénalisé par ses « petits » bras mais sa technique impeccable lui a permis d’aider les Giants au poste de RT durant les 2 premières saisons de sa carrière. L’année dernière les Gmen ont tout de même pensé que Pugh serait plus adapté au poste de G et ont décidé de le placer entre le rookie Ereck Flowers et le C Weston Richburg (drafté l’année suivante). Ce changement a fait beaucoup de bien à Pugh qui a manifestement trouvé sa position de prédilection.

Finalement Pugh s’en est mieux sorti que pas mal de ses homologues draftés avant lui. En 3 ans, il est devenu un titulaire solide et s’est véritablement intégré dans l’équipe.

Lire la suite

Welcome class of 2016

1e rang (g à d): LB BJ Goodson, RB Paul Perkins, TE Jerell Adams 2e rang (g à d): GM Jerry Reese, CB Eli Apple, WR Sterling Shepard, FS Darian Thompson, HC Ben McAdoo

Le rookie minicamp a eu lieu vendredi dernier et c’était donc l’occasion d’avoir la traditionnelle photo des nouvelles recrues sélectionnées par les Giants à la draft.

On a d’ailleurs appris que les Giants ont déjà signé la plupart de leurs rookies:

  • CB Eli Apple (1e tour): 4 ans, 15.2 millions $ dont 9.2 millions $ de bonus de signature
  • WR Sterling Shepard (2nd tour): 4 ans, 5.9 millions $ dont 2.5 millions $ de bonus de signature
  • RB Paul Perkins (5e tour): 4 ans, 2.6 millions $ dont 253K $ de bonus de signature
  • TE Jerell Adams (6e tour): 4 ans, 2.5 millions $ dont 143K $ de bonus de signature

Darian Thompson (3e tour) et BJ Goodson (4e tour) ne devraient pas tarder à signer.

Le rookie minicamp était également l’occasion de voir les undrafted free agents signés par les Giants.

  • WR K.J. Maye, Minnesota
  • QB Josh Woodrum, Liberty
  • S Andrew Adams, UConn
  • RB Marshaun Coprich, Illinois State
  • CB Donte Deayon, Boise State
  • CBMichaelHunter, Oklahoma State
  • DT Greg Milhouse, Campbell
  • DT Melvin Lewis, Kentucky
  • DE Romeo Okwara, Notre Dame
  • WR Roger Lewis, Bowling Green
  • TE Cedrick Lang, UTEP
  • WR Darius Powe, California
  • TE Ryan Malleck, Virginia Tech
  • DE Mike Rose, N.C. State

***

Autres news:

Justin Tuck en quelques chiffres

Vendredi dernier Justin Tuck a officiellement pris sa retraite et si vous voulez voir sa conférence de presse, rendez vous ici.

Tuck restera à jamais pour les fans des Giants un leader exceptionnel et un joueur qui aura aidé New York à remporter 2 Super Bowls.

Merci Monsieur Tuck.

Et de 7 !

Je ne sais pas pourquoi, mais depuis quelques semaines j’étais persuadé que BBB allait souffler sa 6e bougie.

Eh bien non ! Ce petit blog franco-sud africain (oui car il a été créé pendant que j’étais en Afrique du Sud donc le droit du sol s’applique 🙂 ) existe depuis 2009 donc ça fait déjà 7 ans.

Alors cette année je ne vous imposerai pas tout un tas de stats et de chiffres mais c’est juste parce que j’ai la flemme ^^

Ce qui est certain c’est que je suis toujours autant reconnaissant de votre soutien que vous soyez lecteur ou contributeur du blog ou – depuis peu – donateur (oui parce que mine de rien cette est très précieuse aussi). Ce site ne serait pas grand chose sans sa communauté.

Donc joyeux anniversaire Big Blug Blog et également joyeuse retraite à Justin Tuck qui a resigné aujourd’hui un contrat d’un jour avec les Giants pour prendre officiellement sa retraite.

La draft des rivaux de la NFC East

Si les Giants ont plutôt réussi leur draft avec six joueurs potentiellement titulaires sur le long terme, dont au moins trois dès l’entame de la saison, qu’en est-il de leurs rivaux de division ?

DALLAS COWBOYS

RB Ezekiel Elliott, Ohio State (R1, #4) – OLB Jaylon Smith, Notre Dame (R2, #34), DT Maliek Collins, Nebraska (R3, #67), DE Charles Tapper, Oklahoma (R4, #101), QB Dak Prescott (R4, #135), CB Anthony Brown, Purdue (R6, #189), SS Kavon Frazier, Central Michigan (R6, #212), RB Darius Jackson, Eastern Michigan (R6, #216), TE Rico Gathers, Baylor (R6, #217).

Les Cowboys ont écouté Jerry Jones cette année puisqu’ils ont sélectionné RB Ezekiel Elliott, le favori du grand patron, qui s’est pointé avec une chemise s’arrêtant au nombril. Si le joueur est talentueux, ce choix a fait hurler certains fans. Sélectionner un running back aussi haut dans la draft, surtout un prospect moins talentueux que Todd Gurley (10th pick en 2015), peut s’avérer stupide. On pense notamment au monstrueux bust Trent Richardson (3rd pick en 2012). Mais Jones a eu le joueur qu’il voulait, un petit caprice de milliardaire (comme lorsqu’il voulait Johnny Manziel à la draft) pour son équipe qui n’a plus remporté de Super Bowl depuis plus de vingt ans.

Le turbulent proprio des Cowboys a également avoué ne pas avoir pu trouver le sommeil après avoir hésité à monter un échange pour sélectionner Paxton Lynch, un quarterback qui aurait pu prendre la relève de Tony Romo sans tarder. À la place, Dallas a conservé son choix de deuxième tour pour prendre OLB Jaylon Smith, qui ne jouera donc pas en 2016 et qui pourrait ne jamais rejouer du tout. Un choix risqué alors que les experts estimaient que le joueur pourrait ne pas être sélectionné.

DT Maliek Collins et DE Charles Tapper ont tous les deux le potentiel pour être titulaires d’ici un an ou deux. QB Dak Prescott sera visiblement chargé de s’aguerrir derrière Romo en vue de le remplacer d’ici quelques années. CB Anthony Brown et SS Kavon Frazier sont plutôt des joueurs pour la profondeur de l’effectif, voire pour les special teams. RB Darius Jackson pourrait s’avérer une bonne surprise, et je l’avais sélectionné aux Giants dans mon dernier mock draft, mais il sera sans doute dans l’ombre d’Elliott. Enfin, les Cowboys ont sélectionné TE Rico Garthers, l’une des sensations de cette draft puisque le prospect jouait au basketball à Baylor et qu’il n’a pas rejoué au football depuis le high school.

Lire la suite