Will Beatty blessé au pectoral

Source: Big Blue Interactive

On aime jamais ce genre de news mais ça arrive (et certains diraient que ça arrive trop souvent aux Giants): Will Beatty s’est blessé au pectoral lors d’une session de musculation.

L’équipe ne sait pas encore à quel point la blessure est grave mais si le muscle est déchiré, il devra passer sur le billard. Dans un tel cas, Beatty serait out pour 5 à 6 mois.

Cette blessure crée une opportunité pour Justin Pugh et le rookie Ereck Flowers pour devenir le LT titulaire.

EDIT: L’IRM a confirmé la déchirure et la nécessité d’une opération. Will Beatty devrait donc être absent pendant 5 ou 6 mois, son retour est prévu pour novembre

***

Autres news:

Lancement du Eastcast, le podcast de la NFC East !

Si vous nous suivez un peu sur les réseaux sociaux, vous avez sans doute remarqué qu’on parle depuis quelques jours d’un projet avec nos copains de la NFC East. C’est ainsi qu’avec Martin de washingtonredskins.wordpress.fr, David de dallascowboys.fr et Loïc de @EaglesFR m’ont rejoint afin de discuter pendant une heure et demie de l’actualité de nos franchises depuis la fin de la saison et de vous proposer un podcast.

Alors, pourquoi ce podcast, alors qu’il existe déjà un podcast BBB ? Dans l’Eastcast, on abordera l’actualité de nos franchises qui ont souvent un destin croisé. Pour le moment, cet épisode est un test, une première expérience d’un podcast à quatre. Ainsi, la formule que vous nous proposerons est susceptible de changer selon votre volonté. Nous sommes à l’écoute de vos avis, commentaires, critiques. Nous ne savons pas encore ce qu’il adviendra de cette expérience, ainsi que du podcast de BBB. On y réfléchira pendant l’été. En attendant, on espère que vous apprécierez cette émission.

Pour ce premier épisode, on est revenu sur tout ce qu’il s’est passé depuis la fin de la saison 2014, c’est à dire au moment de la FA et de la Draft, vous pourrez apprécier des vannes et des trolls de grandes qualités. J’ai essayé, tant bien que mal, de défendre l’honneur de Big Blue. En espérant que ce soit réussi.

Odell Beckham Jr. en couverture de Madden 16!

Les Giants seront à l’honneur de la prochaine version du jeu de football référence. En effet, Odell Beckham Jr, le douxième choix de la draft 2014 vient d’ajouter une nouvelle ligne à son palmarès individuel. Sa fabuleuse saison rookie vient d’être récompensée, une fois de plus. Après avoir été le premier Giants à recevoir le prix d’Offensive Rookie of the Year en janvier dernier, OBJ sera le premier Giants à apparaître à la une du jeu vidéo Madden NFL.

Certains fans ne souhaitaient pas voir cet honneur attribué à notre jeune receveur à cause de la Madden Curse, une malédiction qui s’abattrait chaque année sur le joueur présent sur la jaquette du jeu. En effet, pour certains, apparaître sur la jaquette a été le début de la fin (Shawn Alexander, Vince Young, Peyton Hillis…). Seulement, il convient de rappeler que Calvin Johnson était sur cette jaquette l’année où il bat le record de Jerry Rice sur le nombre de yards amacés sur une saison. Cette saison, ce privilège était réservé à Richard Sherman qui a atteint le Super Bowl.

Quoiqu’il en soit, cet honneur montre que notre jeune joueur est passé dans une autre dimension grâce à sa saison record et à son catch incroyable contre Dallas. Il fait passer les Giants dans une autre dimension (et ce n’est pas facile à New York), la plupart de nos matchs de 2015 seront très attentivement suivis par des fans de NFL voulant uniquement voir OBJ. A lui de prouver qu’il mérite cette lumière et qu’il est prêt à assumer sur le terrain son statut de superstar.

***

Autres news:

BBB Podcast #13

BBB Podcast icône

 

Retrouvez Baptiste et moi-même pour un 13e épisode du BBB Podcast avec une analyse en profondeur de la draft des Giants.

Enjoy!

Les liens habituels:

UDFA : nouveaux mouvements dans l’effectif + Signature de draftés

Les Giants viennent de couper des joueurs signés il y a quelques mois et de signer des joueurs qu’ils couperont dans quelques mois; c’est un peu le résumé qu’on peut faire de ces derniers changements.

Tout d’abord, tel Tom Brady avec ses ballons, Big Blue a libéré de la pression dans son effectif en revoyant RB Chris Ogbannaya, LB James Davidson et DB Thomas Gordon.

De plus, contrairement aux Patriots, New York a injecté de l’air frais dans son effectif en signant RB Kenneth Harper (Temple), WR Ben Edwards (Richmond), TE Will Tye (Stony Brook oui, c’est une fac) et DR Carlif Taylor (Southern Connecticut State). Je ne connais aucun de ces joueurs et, a priori, aucun n’a, à ce jour de réelles chances d’intégrer l’effectif final de 53 joueurs mais ils ont réussi la première étape, à savoir avoir une place parmi les 90 qui feront le Training Camp.

En prime, les Giants ont signé Owa et Geremy Davis, les rookies draftés respectivement au 3e et 6e tour. Il ne reste donc que deux joueurs qui n’ont pas signé : OT Ereck Flowers et S Landon Collins, les deux premiers joueurs à avoir rejoint Big Blue. Cela devrait être fait rapidement, si personne ne se dégonfle d’ici là.

***

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais les Patriots se sont fait sanctionner pour avoir tricher et ça nous as fait marrer dans la rédaction. Après ces quelques blagues dans cet articles, vous pourrez en retrouver d’autres ce soir dans le podcast post-draft

Cowboys, Eagles, Redskins : la draft des rivaux

Nous avons vu que la draft des New York Giants a reçu l’approbation générale des analystes, en particulier grâce aux trois premiers choix de Jerry Reese, mais qu’en est-il des rivaux de division de Big Blue ? Le farfelu Chip Kelly a-t-il encore multiplié les fantaisies ? Jerry Jones a-t-il une fois de plus recruté des délinquants notoires et autres cas sociaux ? Voici un rapide tour d’horizon des sélections des Dallas Cowboys, des Philadelphia Eagles et des Washington Redskins et leur potentiel impact dès la saison prochaine.

Lire la suite

3 ans plus tard, il est temps d’évaluer la classe 2012

… et aussi la classe 2011!

Oui, parce que je me suis rendu compte que cela n’a pas été fait. Je ne peux même pas compter sur Rookie_BzH pour me rappeler qu’il fallait s’en occuper. Les jeunes ne sont vraiment plus fiables… ^^

Blague à part, voici l’analyse de la draft 2012:

De gauche à droite: Devant: Brandon Mosley, Adrien Robinson, Matt McCants, Markus Kuhn / Derrière: Jerry Reese, David Wilson, Rueben Randle, Jayron Hosley, Tom Coughlin

1e tour (32e choix) – RB David Wilson, Virginia Tech: C- / Incomplet

Avant cette draft, j’avais dit que je serais mitigé si les Giants draftaient un autre RB que Trent Richardson dans le premier tour. Finalement le choix de Gmen se porta sur Wilson après que le Bucs aient tradé up pour récupérer Doug Martin avec le 31e choix.
Wilson a montré très tôt qu’il avait les qualités d’un playmaker et une vitesse incroyable mais il aura suffit d’un fumble lors de son premier match pour que toute sa carrière soit marquée. Les Giants ont été trop sévères avec ce joueur pourtant électrique. Les problèmes de fumble étaient aussi de retour en 2013 et avec ça s’est rajoutée une blessure grave au cou. Finalement, Wilson dû raccrocher ses crampons prématurément pour ne pas risquer de se retrouver paralysé.
Finalement, on ne saura jamais si Wilson aurait réglé un jour ses problèmes de fumble ou pas. Si Tiki Barber et Ahmad Bradshaw ont pu régler ce problème alors Wilson en était aussi capable. Cependant, il avait aussi de gros soucis en pass protection ce qui fait tout de même beaucoup de lacunes pour un 1st round pick.

2e tour (63e choix) – WR Rueben Randle, LSU: B-

Lors de la draft de 2012, beaucoup d’experts pensaient qu’il serait sélectionné en fin de premier tour ou début de second tour alors quand les Giants l’ont vu toujours disponible en fin de second tour, ils n’en croyaient pas leurs yeux.
Si le talent est là, la régularité ne l’est pas. Dès sa 1e année, Randle se faisait critiquer ouvertement pour son manque de sérieux à l’entraînement. Cela se ressent dans son jeu: un coup Randle peut être inarrêtable mais le coup d’après, il sera complètement invisible.
Sur la saison 2014, Randle a eu plus de temps de jeu avec le départ d’Hakeem Nicks et la blessure de Victor Cruz. Cependant il n’en a pas vraiment profité. Si sur toute la saison il réalise une belle prestation (71 réceptions, 938 yards et 3 TD), il n’a eu en réalité que 7 matchs productifs.
Randle a les moyens de devenir une star si il le veut mais pour le moment on attend encore.

3e tour (94e choix) – CB Jayron Hosley, Virginia Tech: F

Je pense que Rookie_BzH pourrait écrire un roman pour justifier cette note. Il trouverait même le moyen de dire que la note est trop généreuse.
Pour ma part, je dirais qu’Hosley a eu quelques rares bonnes actions, mais alors vraiment rares. Le reste du temps, ce jeune joueur a été plus souvent source de frustration que de joie. Il n’est tout simplement pas au niveau auquel on l’attendait et en plus il trouve le moyen de se faire suspendre en 2014.
Bref, un bust!

4e tour (127e choix) – TE Adrien Robinson, Cincinnati: F

Un autre bust de cette draft et un bien beau. Jerry Reese annonçait fièrement que Robinson était le JPP des TE, et bien on attend encore de voir cette soi-disant bête athlétique terrifier les défenses adverses.
Robinson ne sert à rien. C’est aussi simple que ça. Ses stats le prouvent: en 3 ans, 19 matchs joués, 1 titularisation et 5 réceptions pour 50 yards et 1 TD… D’ailleurs toutes ses réceptions se répartissent sur 5 matchs.
Alors ça ne veut pas forcément dire qu’il n’a rien foutu pendant les autres matchs car il faut reconnaître que c’est un bon bloqueur. Mais quand même, un 4e tour pour juste un bon blocking TE, ça fait cher. On aurait mieux fait de garder Bear Pascoe.

5e tour (131e choix) – OT Brandon Mosley, Auburn: D

A partir du 5e tour, Reese se permet toujours plus de liberté et de folie en faisant des paris sur des joueurs très athlétiques mais absolument pas prêts techniquement. Mosley fait partie de cette longue lignée de projets de développement qui n’aboutiront probablement jamais.
Il a tout de même réussi à s’imposer comme un backup permanent ce qui est bien plus que son camarade du 6e tour. Mais bon, on préfère quand même le garder sur le banc.

6e tour (201e choix) – OT Matt McCants, UAB: F

Il a passé sa rookie season dans le practice squad des Giants puis a été libéré. Circulez, il n’y a rien à voir.

7e tour (239e choix) – DT Markus Kuhn, NC State: C-

J’ai toujours eu un petit faible sportif pour Kuhn, je l’avoue. Car ce joueur de 26 ans au moment de la draft n’est aujourd’hui rien de plus qu’un petit DT backup qui aide gentiment dans la rotation de la DL.
Mais c’est le fait qu’il vienne d’Europe et cherche à trouver sa place au sein de la NFL qui attire ma sympathie. Le fait qu’il contribue positivement toujours dans la rotation de la DL alors qu’on attendait pas grand chose de lui justifie la note.

UDFA: C+

  • Will Hill: Ah on pourrait aussi écrire un roman sur Hill. Il était tout simplement une belle signature en tant qu’UDFA. Le joueur a montré qu’il pouvait être un top safety et a même fait ses preuves en ST avant de trouver sa place dans la défense.
    Mais il a décidé de gâcher tout son talent en fumant plutôt qu’en se concentrant sur son jeu. Reese lui a laissé plusieurs chances mais au bout d’un moment, ses suspensions devenaient problématiques.
  • Larry Donnell: Une des révélations de la saison 2014. Donnell n’est pas un bon bloqueur mais il peut être un sacré playmaker à la réception. Il faut par contre qu’il se concentre un peu plus pour éviter les dropped passes et fumbles idiots.
  • Adewale Ojomo: Il s’est fait bien remarquer pendant les présaisons 2012 et 2013 mais n’a jamais su passer au niveau supérieur.

Conclusions:

Cette n’est quand même pas très glorieuse: un 1st rounder plein de lacunes qui se blesse gravement (encore un!), un second rounder qui est irrégulier, 3 busts complets et 2 backups corrects.
2012 n’est vraiment pas un bon cru pour les Giants.

Lire la suite