Gilbride: Eli Manning ira bien

Nous évoquions l’autre jour une rumeur disant que les Giants s’étaient posés la question de savoir si Eli était sur le déclin. Ici nous sommes d’accord pour dire que cette rumeur est  sans intérêt car il est normal que l’équipe se demande si un joueur est en déclin avant de lui proposer un nouveau contrat. Et poser la question du niveau d’Eli ne veut pas forcément dire que l’équipe pense qu’il décline. Le fait que l’équipe ait décidé de ne rien faire du contrat d’Eli malgré la charge importante sur la masse salariale en 2014 montre que l’équipe n’est pas encore certaine de ce qu’elle pense de son QB et donc veut se laisser le temps de réfléchir avant de faire quoi que ce soit.

Kevin Gilbride, une personne qui connaît Eli mieux que quiconque étant donné qu’il a été son QB coach puis son coordinateur offensif depuis 2004 jusqu’à aujourd’hui, s’est prononcé sur la question du déclin du QB et pour lui, une telle est idée est ridicule.

“There’s been no deterioration of his arm strength, there’s been no lack of preparation and effort. I think he’s going to be fine as soon as they solidify the offensive line.  They certainly made a move to do that by bringing in three interior offensive linemen and as soon as they get somebody that’s going to be productive for them as an outside receiver — Victor Cruz is terrific, but they need somebody that when they go match up, bump and run [and] go win for them.”

Pour Gilbride, la mauvaise saison d’Eli en 2013 est donc plus due à son entourage qu’à son niveau de jeu. D’ailleurs selon une statistique avancée, le taux de mauvaises décisions prises par Eli était inférieur en 2013 par rapport à 2012. Au final, penser qu’Eli est en déclin est tout simplement ridicule:

“I think that’s, to be honest with you, ludicrous. I think he’s going to be fine. . . .  He’s going to throw the ball to the right person and he’s going to throw it accurately.”

On admire soutien de Kevin Gilbride envers son ancien QB mais d’un point de vue objectif, mais il ne faut pas non plus se mentir: le niveau d’Eli Manning en 2013 a bel et bien chuté mais il ne s’agit pas d’un déclin irréversible, bien au contraire!

***

Autres news:

Les Giants seraient ils « all in »?

« All in » était le slogan des Giants lors de leur campagne 2011 qui s’acheva par une seconde victoire du Super Bowl sous Tom Coughlin. Ce slogan signifiait que l’équipe allait tout donner sur le terrain pour réussir.

Mais « all in » peut aussi vouloir dire autre chose dans un autre contexte. On a souvent dit que les Eagles avaient opté pour la stratégie du « all in » en free agency ces dernières années lorsqu’ils signaient des gros noms à tour de bras et la même formule a été utilisée à l’égard des Seahawks l’année dernière lorsqu’ils signaient beaucoup de joueur pour des contrats d’un an. Les résultat pourtant n’ont pas été les mêmes dans toutes les situations.

Dans le cas des Giants, nul doute que leur approche de la free agency diffère énormément de ce qu’on a connu auparavant. Ces dernières années, Jerry Reese nous avait habitué à une approche relativement passive de la free agency dans laquelle les Giants prenaient leur temps et signaient des petits noms de la free agency à des prix défiant toute concurrence.

Si l’équipe continue à faire signer des contrats qui sont pour la plupart de bonnes affaires, on note quelques points qui laissent penser que les Giants ont décidé de mettre tous leurs jetons sur la table dan l’espoir de gagner le gros lot en 2014:

  • 115 millions $ pour 23 joueurs: voilà ce que les Giants ont investi cette année sur le marché. Du jamais vu dans l’ère Jerry Reese. On peut dire que l’équipe a bien profité de l’augmentation de 10 millions $ du plafond salarial en 2014. Ce qui nous frappe surtout dans cette folie dépensière c’est le nombre de contrats d’un an: sur les 13 nouveaux arrivants, 7 ont été signés pour un contrat d’un an et sur les 10 joueurs resignés, 6 n’ont prolongé que pour une saison. En d’autres termes, plus de la moitié des contrats signés expireront début 2015. On ne peut pas vraiment dire que les Giants aient opté pour la stratégie du long terme. Là où les Giants ont bien joué c’est que les gros contrats ne coûteront pas grand chose en 2014 et quand ils commenceront à devenir plus lourd financièrement les Giants devraient avoir plus de cap space vu que plus de la moitié des joueurs resignés en 2014 seront (a priori) des free agents en 2015.
  • Beaucoup de paris: JD Walton, John Jerry, Rashad Jennings, Walter Thurmond, Dominique Rodgers-Cromartie, etc… les Giants ont l’air d’avoir placé leurs pions sur beaucoup de joueurs avec pas mal de potentiel mais aussi quelques interrogations. L’équipe a fait en sorte de se protéger financièrement à chaque fois mais on note qu’elle prend plus de risques que d’habitude.
  • Tom Coughlin: Le head coach a beau avoir été prolongé pour une saison supplémentaire, il n’en reste pas moins vrai que son âge finira bien un jour par le rattraper. A bientôt 68 ans, Coughlin dit se sentir comme « un jeune homme dans ce business ». Si on ne doute pas qu’il a encore la motivation et l’énergie de mener les Giants, on ne peut s’empêcher de penser que ceci pourrait être la toute dernière saison de Coughlin chez les Giants. C’est peut être la dernière chance pour Coughlin de remporter un 3e Super Bowl en tant que head coach de Big Blue.
  • Eli Manning: A 33 ans, avec son énorme contrat, l’installation d’un nouveau système offensif et maintenant son opération de la cheville, beaucoup de questions se posent autour de l’avenir d’Eli Manning chez les Giants. Au final son avenir pourrait être bien lié à celui de Tom Coughlin: si l’un des deux ne satisfait pas cette saison, l’autre pourrait être amené à prendre la porte avec lui. Mais même si on ne peut pas dire que Manning commence 2014 dans une position confortable en 2014, toutes les déclarations de l’équipe suite à l’embauche du nouveau coordinateur offensif Ben McAdoo et de Tom Coughlin visent à remettre Eli sur le droit chemin.
  • John Mara: Les propriétaires des Giants n’ont pas pour habitude de s’exprimer souvent publiquement. Ils font généralement confiance à Jerry Reese et Tom Coughlin pour prendre les bonnes décisions et surveillent en silence le management sportif de l’équipe. Cependant depuis le fiasco de la saison 2013, John Mara n’a cessé de s’exprimer. Parfois on aurait pu le confondre avec Jerry Jones qui est tout le temps sur tous les fronts et adore l’attention médiatique. Mara a commencé par exprimer on mécontentement en disant que l’attaque était cassée, puis au fur et à mesure que l’équipe a pris des décisions, le propriétaire historique de l’équipe est passé du mécontentement à l’encouragement. Nul doute que Mara (et aussi Steve Tisch) placent beaucoup d’espoir dans cette saison 2014.

On ne va pas se mentir, les Giants ont bel et bien l’air en mode « all in » cette année. Est ce que c’est une bonne chose? Si on regarde l’exemple des Seahawks en 2013, c’est une bonne chose. Mais si on pense aux Eagles de 2011 aka la Dream Team, là ça à de quoi inquiéter.

Le problème quand une équipe signe beaucoup de joueurs venus d’ailleurs c’est qu’on ne sait pas comment ça peut se passer dans le vestiaire. Ça peut très bien coller comme ça peut ne pas marcher. Bref, la stratégie plus agressive des Giants cette année ne garantit pas qu’ils aient du succès en 2014. On ne peut qu’espérer que ça marche.

Quoiqu’il en soit, on ne pourra pas dire des Giants qu’ils sont restés les bras croisés à ne rien faire pour s’améliorer en 2014.

Eli Manning passe sur le billard tandis que les Giants cherchent un nouveau QB

Pour ceux qui ne s’en rappellent pas, Eli avait souffert d’une blessure mineure à la cheville lors du dernier match de la saison 2013 contre les Redskins.

Si la blessure en soi n’était pas très grave, elle semblait quand même gêner le QB lorsqu’il repris sa préparation physique de l’intersaison. Sur les recommandations du Dr Anderson, Manning a décidé de subir une opération préventive plutôt que de laisser traîner une gêne qui pourrait empirer avec le temps.

Selon son médecin, l’opération s’est bien déroulée et Manning devrait pouvoir recommencer à courir d’ici 6 semaines. En attendant le joueur fera de la musculation et participera aux réunions d’équipes afin d’apprendre le nouveau système offensif mis en place par Ben McAdoo.

De leur côté, les Giants ont commencé à rechercher un QB pour combler l’absence d’Eli durant les entraînements d’intersaison. En effet, 2 QB ne suffisent pas pour tenir des entraînements efficaces pour toutes les escouades. Donc selon les rumeurs, les Giants vont faire passer des essais à l’ancien choix du 1e tour de la draft 2009 Josh Freeman qui a joué contre les Giants en 2013 juste après avoir signé chez les Vikings. Les Giants auraient aussi contacté Matt Flynn, ancien remplaçant d’Aaron Rodgers qui était en lice pour le poste de titulaire chez les Seahawks en 2012 et chez les Raiders en 2013.

Tant que nous parlons de Manning, il convient aussi d’évoquer cette rumeur selon laquelle les Giants n’auraient pas offert d’extension à Eli Manning pour réduire sa charge salariale car l’équipe aurait des doutes sur la capacité du joueur à retrouver son niveau d’antan. Si certains spéculent déjà en parlant du début de la fin pour Eli Manning, les médias ne font en réalité qu’enfoncer une porte ouverte: il est évident que les Giants n’allaient pas prolonger le contrat d’un joueur sortant d’une mauvaise saison sans s’être assuré auparavant que cela en valait la peine. J’avais d’ailleurs déjà décortiqué il y a quelques semaines le choix des Giants de ne pas restructurer ou prolonger le contrat d’Eli en 2014.

***

Autres news:

Free Agency 2014: Le bon, le moyen et le mauvais

Si il y a une chose sur laquelle tout le monde s’accorde c’est que l’intersaison 2014 des Giants ne ressemblait en rien aux précédentes. Alors que Jerry Reese nous avait habitué aux intersaisons calmes durant lesquelles les Giants faisaient peu de vagues en free agency, cette année il a surpris tout le monde en dépensant plus de 115 millions $ sur 23 joueurs (si vous voulez savoir comment Reese a réalisé l’exploit de dépenser autant tout en restant sous le cap, lisez cet article).

Passons en revue les différentes transactions des Giants.

La signature de Ben McAdoo au poste d’OC et le ménage dans le staff: A

Après le départ (volontaire ou forc) de Kevin Gilbride, le choix des Giants pour le poste d’OC s’est porté sur le QB coach des Packers, Ben McAdoo. Malgré une absence d’expérience à la tête d’une attaque professionnelle, McAdoo était un candidat très sollicité cette année. Le jeune coach choisit les Giants probablement avec l’espoir de pouvoir récupérer le poste de Tom Coughlin quand ce dernier partira.
Cette signature a été suivi par le renvoi de 2 piliers du coaching staff: Mike Pope et Jerald Ingram. Danny Langsdorf – QB coach – et Craig Johnson – RB coach – ont rejoint le staff duquel on attend beaucoup en 2014.

La non reconduction des contrats de TE Brandon Myers et CB Corey Webster: A+

Au vu des performances (voire même absence de performance) de la part de ces 2 là en 2014, il n’y avait vraiment pas photo: ces joueurs devaient partir. Au du moins, ils ne devaient pas rester avec les contrats qu’ils avaient signé. Si Myers a déjà trouvé une nouvelle équipe, Corey Webster espère encore pouvoir jouer. Les Giants n’ont pas exprimé d’intérêt de ramener le CB vétéran avec un salaire minimum mais cela reste une possibilité.

L’extension de HC Tom Coughlin pour un an: A

Encore une fois, c’était une décision facile. Les Giants n’aiment pas laisser un coach commencer la saison avec plus qu’une saison sur leur contrat. Du coup comme l’équipe ne comptait pas se séparer de Coughlin, ils lui ont rallongé son contrat.

Resigner LB Mark Herzlich pour un an à 1 M$: A

Ce n’est pas une décision qui a un gros impact sur l’équipe mais ça reste néanmoins une bonne signature. A défaut de s’être imposé comme LB malgré plusieurs chances, Herzlich s’est au moins imposé comme un excellent Special Teamer. A 1 M$, resigner Herzlich est un bonne affaire.

Couper C David Baas: C+

Il est clair que les Giants ne pouvaient plus garder Baas, mais au vu des conséquences sur la masse salariale, cette décision est notée un peu moins bien que les autres. Sans avoir été particulièrement mauvais, Baas n’a jamais été à la hauteur de son contrat. Ajoutez à cela des blessures à répétitions et un refus de réduire son salaire et vous avez tous les ingrédients pour pousser les Giants à se séparer de leur C.

Réduire le salaire de G Chris Snee: A

Snee a été plus sage que Baas en acceptant une réduction de salaire plutôt que de voir son contrat déchiré. Son salaire de 2014 est passé de 7,2M$ à 1,1M$ avec 1M$ en prime de résultat faisant passer son impact sur la masse salariale  de 5,6M$ en 2014 au lieu de 11,7M$.

Lire la suite

Free Agency 2014 : Signatures en pagaille

Robert Ayers

Jerry Reese n’avait décidément rien prévu cette année en Mars et a donc passé son temps à s’occuper en signant à peu près tous les joueurs disponibles – ce qui semble plaire à Antrel Rolle. Depuis la semaine dernière et la signature de John Jerry, les New-yorkais ont signé quatre nouveaux joueurs et ils continuent d’être présent dans les rumeurs qui agitent la NFL. Revue d’effectif de l’actualité de cette semaine.

Tout d’abord, les Giants ont signé Robert Ayers, ancien joueur des Broncos (soit le quatrième ex-joueur du Colorado à rejoindre NY cette année après DRC, Holliday, et Walton) pour 2 ans. Le contrat sera de 3,75M de dollars. Si le joueur n’a jamais confirmé les attentes légitimement placées en lui après sa draft au 18e choix général en 2009, il n’en reste pas moins que Ayers est un joueur solide, utile et qui sera utile dans la rotation. Aujourd’hui âgé de 28 ans, il sort de sa meilleure saison statistique avec 5,5 sacks. Plus performant contre la course que contre la passe, il ne devrait a priori ne pas être titulaire mais tout ceci risque d’évoluer pendant l’été.
Ayers jouera avec le #91 sur son maillot, l’ancien numéro de Justin Tuck.

De plus, Coughlin a vu arriver un nouveau de plus sous ses ordres en la personne de Charles Brown, OT chez les Saints jusque là. Drafté au deuxième tour en 2010, Brown n’a pas laissé que des bons souvenirs à la Nouvelle-Orléans. Il a néanmoins débuté 14 matchs l’an passé et a signé pour 1 an et 795,000$. Les postes de OT aux Giants étant pourvus en titulaires, Brown devrait simplement être présent dans la courte rotation qui (touchons du bois) devrait avoir lieu à ce poste.

Les Giants ont également signé pour un an (somme inconnue) le TE Kellen Davis qui vient de passer un an à Seattle pour un temps de jeu faible bien qu’il ai débuté presque tous les matchs joué avec Chicago les deux saisons précédentes. L’an passé, il a été utilisé sur plus de 60% des snaps en tant que bloqueur. Il devrait donc remplacer plus ou moins Pascoe mais il devrait pas être notre titulaire en 2014.

Enfin, avant de finir cet article, attardons nous sur une rumeur. En effet, Chris Johnson, désormais ex RB des Titans vient, comme prévu, d’être coupé. Des rumeurs font état d’un intérêt de la part des Giants pour ce joueur extrêmement talentueux. Seulement, notre effectif semble bien occupé à ce poste, il y toujours l’inconnu Wilson, la re-signature de Hillis et l’arrivé de Jennings, payé comme un titulaire malgré les doutes sur ses capacités exprimés par certains. Par ailleurs, il semblerait que les Giants ne soient pas intéressés au point de participer aux enchères et beaucoup de journalistes couvrant les Giants se montrent sceptiques concernant ce soi-disant intérêt.
Il faut rappeler que Johnson a connu ses meilleures années sous le coaching de Craig Johnson, notre actuel RB coach. Il faut aussi prendre en compte le fait que les Giants n’ont plus énormément de place dans le salary cap et qu’il apparaît compliqué de voir la venue de Johnson même si, à titre personnel, j’y suis favorable.

Et vous qu’en pensez vous?

Autres news:

Ben McAdoo: « Il y aura une compétition ouverte pour le poste de QB »

Se dirigerait on vers la fin de l’ère Manning? En tout cas, c’est une possibilité vers laquelle se dirigent éventuellement les Giants depuis que leur nouveau coordinateur offensif a annoncé aujourd’hui qu’il y aurait une compétition complètement ouverte,pour le poste de QB titulaire:

This is the result of some lenghty discussions between the general manager, coach Coughlin and myself. We agreed that considering that we were going to install a new scheme for the offensive squad, it would be fair to give everyone a real shot – because this is not going to be some kind of fake open competition where it’s all about giving the impression that the job is open to anyone – a real shot to show what they are made of and to prove to the coaches and the team that they have what it takes to lead this team and help us win. A little competition never hurt anyone. In the end this will help the team get better because whoever gets the job will be the one that gives us the best chances to win.

Quand on demande à l’OC si ce n’est pas un peu sévère mais aussi incohérent de remettre en cause le statut de titulaire d’Eli Manning après que le coaching staff ait que la principale mission de McAdoo était de remettre Eli sur les rails, le coordinateur répond par la négative:

I don’t think this decision is in anyway a shot taken at Eli Manning. Eli has been a great QB for this franchise winning 2 Super Bowls but sometimes even great players need to be challenged in order to get better. Challenging Eli is part of fixing him. So this is more an opportunity for Eli to confirm his status of franchise QB. I am confident that this competition will be very beneficial to Eli and the offense.

Du coup avec ce revirement de situation, on se demande si les Giants comptent inclure un rookie dans cette compétition. Restant fidèle à la stratégie du secret mise en place par Jerry Reese concernant la draft, McAdoo laisse quand même entendre qu’ajouter du sang neuf lui ferait plaisir:

You will have to talk to Jerry regarding the team’s plans for the draft. But I doubt that you’d get anything from him. Let’s just say that there are definetly some guys out there that I wouldn’t mind to have on my team.

De son côté, Tom Coughlin admet que la décision ne fut pas facile mais qu’il est convaincu que c’est la meilleure décision pour l’équipe:

You know, I really wasn’t a fan of this idea when Ben suggested it the first time. But after a long debate with Ben and Jerry, we’ve agreed that it was the way to go in order to improve on the offensive side. This decision even got the approval of the owners who usually don’t get too involved in football operations. This shows you how important the decision was for the team.

Coughlin n’a pas encore parlé avec son QB mais il semble certain que ce dernier ne réagira pas négativement à cette annonce:

Eli is a smart guy and most importantly he is a competitive player. He knows that he is the one who led this team to 2 championships so I have no doubt that he will embrace this challenge and prove once again that this is his team.

Mais Coughlin n’oublie pas les autres candidats au poste de QB:

This is a big opportunity for Ryan (Nassib), Curtis (Painter) and whoever we bring in the near future. Not everyone gets a chance like that. So these guys need to step up and convince us that they have what it takes to make this team win. And let me tell you something: if one of them is able to beat a two time Super Bowl winning QB, then we’ll be in very good hands to wing another trophy soon.

Même Victor Cruz semble aimer l’idée:

You know, being a guy who was not drafted and had to start from the very bottom of the depth chart, I know what it feels like to fight in order to get a job. This made me a better player and I probably wouldn’t be here if I wasn’t challenged to get this job. Competition is good for everyone. And it could be nice to catches passes from someone new.

Eli Manning et son agent ont été contactés mais aucun d’entre eux n’a souhaité faire de commentaire.

Zack Bowman et Mike Patterson signent pour un an

On avait déjà mentionné une rumeur concernant Bowman la semaine dernière mais désormais la rumeur est devenue réalité: l’ancien CB des Bears jouera sous les couleurs de Big Blue en 2014.

Bowman a été titularisé 7 fois la saison dernière en remplacement de Charles Tillman qui s’était blessé. Il termina la saison avec 48 plaquages, 8 passes défendues, 3 interceptions et 1 TD. En 6 ans de carrière professionnelle (tout le temps chez les Bears), Bowman a joué 73 rencontres dont 23 titularisations.

Les Giants ont également resigner DT Mike Patterson pour un an. Patterson avait déjà signé un contrat d’un an avec l’équipe en 2013 et participa à la rotation au poste de DT.