Le bilan des Giants à la draft 2016

Décevante pour certains, étonnante pour d’autres, réussie pour une minorité, la draft des New York Giants divise. Avec seulement six sélections cette année et la pression sur Jerry Reese pour faire rapidement retrouver sa superbe à l’équipe, il a fallu élaborer une stratégie efficace pour combler les nombreux besoins. La draft des Giants a pourtant mal commencé puisque les Bears sont montés de deux places pour passer devant Big Blue et sélectionner Leonard Floyd, le choix probable de Reese avec le dixième choix.

CE QU’ON A APPRIS

John Mara voulait des playmakers à cette draft, il n’a eu que ça. Jerry Reese n’a sélectionné aucun homme de ligne (DL et OL). Mais il a apporté du talent à la secondaire qui en avait besoin et des cibles à Eli Manning. Ces dernières années, dans les premiers tours, les Giants se sont concentrés sur des recrues avec un profil similaire : joueurs durs au mal, capitaines ou leaders naturels, caractères faciles et vrais fans de football. Une logique respectée une fois de plus.

Lire la suite

Draft 2016 3e tour : FS Darian Thompson arrive aux Giants

BPA. C’est une peu ce que l’on se dit en voyant ce pick. Si le poste de safety manquait d’un titulaire au vue de l’affreuse saison 2015, on pensait que la solution viendrait de l’intérieur avec Nat Berhe, Mykkele Thompson ou Bennet Jackson pour épauler Landon Collins. Les Giants avaient plusieurs besoins à combler au 3e tour, que ce soit au poste de linebacker, où il ne restait plus grand monde d’intéressant, et au poste d’offensive Lineman, où Le’raven Clark semblait le choix évident. Néanmoins, Reese a préféré choisir le Safety de Boise State Darian Thompson qui est un joueur très intéressant, qu’adore Loïc, notre fan des Eagles préféré et qui était dégoûté de le voir arriver chez nous. Cependant, on ne remercie pas Reese qui nous force à regarder des matchs de Boise State pour l’évaluer (et donc leur affreux terrain bleu). Voici une rapide présentation du joueur :

Lire la suite

Draft 2016 : Avec le 40e pick, WR Sterling Shepard rejoint New York

Odell Beckham Jr. a un nouveau copain de jeu. Après un premier choix critiqué jeudi soir, Reese a effectué une sélection qui plaira beaucoup plus aux fans. Depuis le départ de Randle (voir même depuis sa draft 🙂 ) Il manquait un receveur aux Giants. Dans cette draft où il semblait compliqué de trouver un receveur numéro 1, New York a sagement attendu pour prendre un des meilleurs prospects au second tour, Sterling Shepard. Pour ceux qui ne le connaîtrait pas, voici une rapide présentation du joueur :

Lire la suite

Draft 2016 Jour 2 : Les meilleurs joueurs disponibles

Superbe photo de la draft de Jayron Hosley, ici avec Roger Goodell

Avec la surprise Eli Apple, les Giants ont renforcé leur défense. Cependant, il faut plus que 200 millions et un top 10 pick pour transformer une équipe faible en une prétendante au titre. Ce deuxième tour sera très important car il reste de nombreux bons joueurs et, avec la sanction du defletgate, tout le monde avance d’un choix (le 1er choix du second tour est le 32e cette année, et non le 33e comme c’est le cas habituellement). Avec une draft déséquilibrée en terme de profondeur sur certains postes, il y a eu pas mal de reachs au premier tour et beaucoup de très bons DT (poste le plus profond de cette draft) sont encore disponibles. Voici une liste des 10 prospects les plus intéressants, à mon avis, pour les Giants, qui ont le pick 40 :

  1. Noah Spence, DE, Estern Kentucky : Recrue star d’Ohio State il y a quelques années, il a été viré du programme pour avoir échoué à plusieurs tests anti-drogues. Dis comme ça, ce n’est pas rassurant mais depuis, le joueur s’est tenu à carreau, il a d’ailleurs envoyé les résultats de ses 20 derniers tests, tous négatifs, aux 32 franchises NFL. Ce professionnalisme montre qu’il a surement compris son erreur et alors, on peut parler du terrain. Et sur le terrain, c’est un top 10 pick (un vrai). Pass rusher rapide et technique, il est capable de mener la vie dure à n’importe quel OT. C’est un pick « high-risk, high-reward » qui vaut vraiment le coup pour moi au 40e choix.
  2. Andrew Billings, DT, Baylor : Le Best Player Available. Incroyable qu’un tel joueur tombe au second tour. Ce choix ne correspond pas à un besoin car Billings est un joueur lourd, qui a le physique d’un nose dans une défense 3-4 mais qui, par son physique incroyable peut jouer DT dans une 4-3. Pour décrire ce joueur en un mot : Puissance. C’est incroyable, il est capable d’exploser n’importe quel joueur face à lui et peut très bien se débrouiller face à une double team. S’il doit développer ses moves, il est un joueur bien trop talentueux pour fermer les yeux si jamais il est disponible au pick 40 (ce que je ne crois pas).
  3. Myles Jack, LB, UCLA : Je le mets là mais je ne sais même pas s’il est toujours sur le board des Giants. Comme Jaylon Smith, Jack est un top 5 pick. Malheureusement, son genou l’a fait chuter, et bien plus qu’attendu puisque aucune équipe du premier tour n’a voulu le prendre. Dès lors, on peut supposer que son genou est vraiment en mauvais état et que la chute pourrait se poursuivre. Si Reese pense que ça va aller, alors il n’y a pas à hésiter. Jack comblerait un gros besoin et serait, de très très loin le meilleur joueur disponible.
  4. Chris Jones, DT, Mississippi State : Au risque de donner l’impression de me répéter, Jones est un DT très puissant, excellent un peu partout, mais n’ayant pas assez de moves. Son physique incroyable et athlétique aurait pu/du faire craquer une équipe au premier tour. Le joueur d’1m98 pour 140kg est un monstre capable de jouer partout sur la ligne défensive (il a déjà évolué en tant que DE, preuve de son côté athlétique).
  5. Christian Westerman, OG, Arizona State : Westerman est un des meilleurs OL disponibles et il semble peu probable de trouver un joueur de ligne offensive prêt à jouer au troisième tour dans cette classe faible. Ce garde est un joueur athlétique et technique, qui protégera très bien Eli Manning. Cependant, il manque de puissance et le run est sa grosse faiblesse. Il reste un prospect intéressant, capable d’être un titulaire pour les années à venir et ainsi de compléter cette ligne offensive qui sera toujours à la recherche d’un OT, à moins que Bobby Hart ne soit notre homme.
  6. Kevin Dodd, DE, Clemson : Pass rusher très doué, il dispose d’un énorme premier pas et est capable par sa vitesse et son usage des mains de battre un OL. Néanmoins, le prendre serait un pari parce qu’il n’a vraiment joué qu’un an, au sein d’une énorme défense qui comptait notamment Shaq Lawson qui aurait pu partir dans le top 10 sans sa blessure.
  7. WR Tyler Boyd, Pittsburgh : mon troisième receveur préféré. Unique atout de la faible attaque de Pittsburgh, il possède ce que j’aime, de bonnes mains et cours de bonnes routes. Il n’est pas particulièrement impressionnant d’un point de vue athlétique mais, malgré un risque de bust, je pense qu’il peut se développer en excellent receveur, surtout qu’il est capable de jouer partout, dans le slot ou à l’extérieur. Il est aussi une très bonne arme en tant que KR/PR.
  8.  WR Sterling Shepard, Oklahoma : Un peu similaire à Boyd, Shepard a les mêmes points forts. Il est plus sur que son collègue dans la mesure où je ne le vois vraiment pas buster. Néanmoins, je préfère Boyd car je vois mal Shepard se développer comme autre chose qu’un slot receveur, poste où il sera excellent.
  9. TE Hunter Henry, Arkansas : Et si Reese investissait enfin sur ce poste ? Henry est le meilleur joueur d’une très faible classe. Néanmoins, il a tout pour devenir un pro bowler, alliant d’excellentes mains, de bons tracés et une bonne aisance au bloc. C’est un choix très sur et il apporterait une nouvelle arme à Eli, arme qu’il n’a jamais eu pendant sa carrière plus qu’une saison ou deux.
  10. LB Reggie Ragland, Alabama : Le linebacker d’Alabama avait une certaine hype avant le premier tour et certains le voyaient partir dans le top 20. Ragland a une force : la course. Il est un très bon plaqueur, dispose d’un bel instinct et il a été un leader de la défense très professionnelle d’Alabama, comme Landon Collins avant lui. Néanmoins, le joueur reste faible contre la passe et récemment, une rumeur de dilatation de l’aorte est venue faire chuter sa côte.

Enfin, pour le troisième tour, il est compliqué de faire des pronostics car on ne sait pas qui sera là. Néanmoins, mon chouchou WR Rashard Higgins peut être un pari très intéressant, tout l’OT Le’Raven Clark. Enfin, au poste de linebacker, un nom qui revient beaucoup est celui que Su’a Cravens, qui pourrait partir au second tour mais que je n’ai pas étudié et que je n’ai donc pas mis dans ma liste. Pour finir, il y a toujours le problème Jaylon Smith qui ne peut pas jouer en 2016 mais, si son genou se reconstruit bien, il est possible d’avoir l »équivalent d’un rookie top 5 pick en 2017. Et vous, vous avez des prospects particuliers en vu ?

Draft 2016 : Avec le 10e choix, les Giants sélectionnent Eli Apple

Et bien…… Pour une surprise, c’est une surprise. Et pas forcément une bonne. Après 9 premiers choix catastrophiques pour les Giants où tous leurs joueurs préférés sont partis les uns après les autres, on se demandait qui les Giants allaient choisir. Il y avait le cas Laremy Tunsil, (EDIT : devenu risqué depuis la publication d’une vidéo de lui en train de fumer de la drogue via un masque à gaz), ou un de mes joueurs préférés, CB Vernon Hargreaves. Mais non, à la surprise générale, les Giants ont préféré prendre un autre cornerback, que personne n’attendait dans le top 20. Mis à part son nom prédestiné pour Big Blue, ce choix est très difficilement compréhensible. Comme on ne s’y attendait pas, on ne l’avait pas forcément présenté sur ce blog. Voici une rapide présentation du jeune défenseur :

Lire la suite

Draft 2016 : Jour J pour l’avenir des Giants

  • Ma liste de Noël de la draft :

Comme tous les ans ou presque, Big Blue Blog diffuse sa liste de Noël à destination du père Jerry. Cette année, Thiergow n’a pas suivi les prospects (note de Thiergow: « parce que m’en tamponne l’oreille avec une babouche ») et il m’a donc chargé de m’occuper de cette liste (note de Thiergow: « en fait, pas vraiment mais vu que Rookie_BzH s’en occupe c’est pas plus mal 🙂 »).

Je crie comme un gamin ouvrant ses cadeaux de Noël si tu draftes:

  • S/CB Jalen Ramsey, FSU:  Ce joueur a tout pour plaire : capitaine d’un des plus gros programme de football universitaire, joueur agressif, physique, technique, bref, un prospect parfait, tellement parfait qu’il est difficilement concevable qu’il quitte le top 5 mais depuis la chute de Leonard Williams l’an passé en 6, je m’attends à tout. En tout cas, c’est la meilleure chose qui pourrait arriver pour les Giants.
  • OL Laremy Tunsil, Ole Miss : Je ne suis pas pour prendre un OT en 10 mais Tunsil est un joueur trop parfait pour ne pas en rêver. Il sera un LT performant en NFL dès son premier entrainement et ça, c’est exceptionnelle.
  • Trade down en 15 avec les Titans et que tu récupères un de leurs choix du second tour : Reese n’aime pas faire de trade down mais dans cette draft qui a l’air particulièrement folle, il pourrait y avoir une opération à faire, d’autant que parmi les 3 joueurs susceptibles d’intéresser Reese (Floyd, Lee, Conglin), tous sont susceptibles d’être disponible au pick 15. Alors autant gratter un second tour cadeau.

Lire la suite

Mock Draft 2016 – Version 3.0 : Fourth, Fifth & Sixth Rounds

Avec le premier tour de la Draft NFL 2016 programmé à 2h du matin ce vendredi, voici nos dernières prévisions pour patienter jusqu’au grand jour, tout en discutant des options de Jerry Reese pour les New York Giants.

With the 109th pick in the 2016 NFL Draft, the New York Giants select…

KYLE MURPHY, offensive tackle, from Stanford University.

Si Kyle Murphy est disponible au quatrième tour, les Giants ne doivent pas hésiter. Left tackle titulaire de Stanford l’an dernier, il a contribué à la saison historique du running back Christian McCaffrey et à la belle saison du Cardinal, large vainqueur d’Iowa au Rose Bowl. Toutefois, son potentiel devrait se limiter à un rôle de right tackle en NFL, voire de guard.

Explosif, agile et puissant, il lui manque cependant les capacités athlétiques pour se mesurer aux meilleurs pass rushers de la Ligue dans l’immédiat. Avec une saison dans les jambes, il devrait pouvoir assurer comme titulaire à plein temps. La polyvalence de Kyle Murphy sur la ligne est un aspect qui devrait plaire à Jerry Reese, habitué à sélectionner des OL capables d’évoluer à différentes positions.

With the 149th pick in the 2016 NFL Draft, the New York Giants select…

Lire la suite